Chroniques - livres

Bilan lecture 2019 – 43 livres lus

Me voilà de retour alors que mes congés sont bien avancés. Avant de commencer, je tiens à tous et à toutes à vous souhaiter, en retard, un Joyeux Noël. Quant au réveillon de la Saint Sylvestre, j’espère qu’il se passera bien et que vous vous amuserez ! De mon côté, il sera en couple à la maison.

Je reviens aujourd’hui pour vous dresser le bilan de mes lectures 2019. Voici un lien vers celui de mes lectures 2018 si vous êtes un peu curieux.


    1. A même la peau, Lisa Gardner
    2. Chère Mamie, Virginie Grimaldi
    3. Les yeux couleur de pluie, Sophie Tan Men
    4. Un merci de trop, Carène Ponte
    5. Et mes yeux se sont fermés, Patrick Bard
    6. Céleste, ma planète, Timothée de Fombelle
    7. Victoria rêve, Timothée de Fombelle
    8. Moi, Peter Pan,  Michael Roch
    9. Quand nos souvenirs viendront danser, Virginie Grimaldi
    10. La pédagogie positive, Audrey Akoun  et Isabelle Pailleau
    11. Travailler en îlots bonifiés , Marie Rivoire
    12. Maîtresse de tous les maux, Serena Valentino
    13. Pauvre âme en perdition, Serena Valentino
    14. Histoire éternelle, Liz Braswell
    15. Five feet apart, R. Lippincott, M. Daughtry et T. Iaconis
    16. Mes mots sont les fleurs de ton silence, Antoine Paje
    17. Les terribles aventures du futur capitaine Crochet, J-V Hart
    18. Cinder, Marissa  Meyer
    19. Scarlet, Marissa Meyer
    20. Cress, Marissa Meyer
    21. Winter, Marissa Meyer
    22. Nos étoiles contraires, John Green
    23. L’histoire sans fin, Michael Ende
    24. Qui es-tu Alaska ?, John Green
    25. Journal d’un amour perdu, Eric-Emmanuel Schmitt
    26. Soif, Amélie  Nothomb
    27. N’écoute que moi, Serena Valentino
    28. Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers, B. Alire Saenz.
    29. Le saut de l’ange, Lisa Gardner
    30. Matilda, Roald Dahl
    31. L’enchanteur, Barjavel
    32. The wicked deep , Shea Ernshaw
    33. Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban, J.K Rowling
    34. Harry Potter et la coupe de feu, J.K Rowling
    35. Harry Potter et l’ordre du Phénix, J.K Rowling
    36. Harry Potter et le prince de sang mêlé, J.K Rowling
    37. Les étranges soeurs, Serena Valentino
    38. Quelqu’un m’attend derrière la neige, Timothée de Fombelle
    39. Je te ferai aimer Noël, Caro M. Leene
    40. Les gardiens des cités perdues, tome 1, Shannon Messenger
    41. Les gardiens des cités perdues, tome 2, Shannon Messenger
    42. Les gardiens des cités perdues, tome 3, Shannon Messenger
    43. Les gardiens des cités perdues, tome 4, Shannon Messenger

Et oui, ce n’est pas moins de 43 livres que j’ai lus cette année. Le 44ème est en cours, il s’agit du tome 5 des Gardiens des Cités perdues de Shannon Messenger.

Mon année en chiffres :

  • 4 sagas différentes (Les chroniques lunaires, la saga de Serena Valentino, les Harry Potter et les Gardiens des Cités perdues)
  • 6 livres feel good
  • 4 livres de la rentrée littéraire
  • 11 réécritures de contes de fée (qui font pour certaines parties des sagas)
  • 3 Timothée de Fombelle
  • 2 John Green
  • 2 Virginie Grimaldi
  • 2 Lisa Gardner
  • 2 grands classiques : L’Histoire sans fin de M. Ende et L’enchanteur de Barjavel.
  • 2 livres qui portent sur la pédagogie.

Le Pumpkin Autumn Challenge a été particulièrement productif cette année car j’ai lu 15 livres en trois mois (voir bilan)

Il me serait bien difficile de vous donner mes coups de coeur de cette année 2019 car j’ai lu beaucoup de très bons livres. Certains thèmes sont néanmoins ressortis comme la maladie par exemple avec Nos étoiles contraires ou encore Five feet apart que je vous conseille tous deux car ils sont magnifiques. L’univers de la fantasy a été mis à l’honneur tout au long de l’année. Je dois avouer que ce genre m’a servi de doudou pendant des périodes qui n’ont pas été évidentes pour moi cette année.

Voici mon top 5 de l’année. J’évince d’office les sagas puisqu’elles occupent une place suffisamment importantes dans mes lecture 2019.

  1. Nos étoiles contraires, John Green
  2. Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers, B. Alire Saenz.
  3. Journal d’un amour perdu, Eric-Emmanuel Schmitt
  4. Five feet apart, R. Lippincott, M. Daughtry et T. Iaconis
  5. Moi, Peter Pan,  Michael Roch

Sachant que les deux livres de Virginie Grimaldi étaient eux aussi de beaux coups de coeur car ils sont toujours aussi vrais, aussi frais.


La vertu de la lecture

La lecture a été pour moi ma plus grande force en cette année 2019. Cette année a été une année noire dans ma vie personnelle suite au décès de ma mère en août 2019. Mais, grâce à la lecture, j’ai réussi à puiser une force dont je ne me soupçonnais pas. La vertu cathartique de la lecture a pris tout son sens cette année car j’ai réussi à extérioriser, grâce à mes livres, des sentiments que je ne parvenais pas nécessairement à formuler. Je ne sais pas si 2020 s’annonce aussi riche en lecture. Je n’oublie pas toutefois combien les livres m’ont apporté, m’ont portée en 2019 pour m’aider à affronter tout ce qui me tombait dessus.

Un livre, c’est un peu un ami sur lequel on peut se reposer, pleurer si besoin. Quelqu’un de silencieux et d’invisible qui nous comprend, qui nous raconte des histoires pour que l’on se sente mieux et que l’on sourie d’avantage. J’ai toujours eu des livres doudous dans lesquels j’aime me replonger quand ça ne va pas, les Harry Potter par exemple ou encore les Seigneurs des Anneaux. Trouvez votre ouvrage doudou et relisez quelques pages quand ça ne va pas, on se sent toujours un peu mieux après, le coeur est moins lourd, plus apaisé.

Collège

(collège) Bilan Période 2 + Bilan inspection

Me voilà de retour, comme lors de la période précédente, afin de dresser un bilan de ces mois d’octobre, novembre et décembre. Cela n’a pas été de tout repos car j’ai appris, au retour des congés, que j’allais avoir mon entretien de carrière pour l’échelon 6.

Si vous êtes intéressé(s) par le bilan de la période précédente, c’est ici !

Les îlots ?

Ma conclusion demeure toujours la même : les élèves se sont tous emparés du dispositif et je me sens enfin bien dans ma salle de classe. Je me rends compte avec le recul que les « auto-bus » n’étaient vraiment pas faits pour moi, voire qu’ils m’angoissaient. Je suis maintenant beaucoup plus détendue car je suis dans une configuration qui me ressemble. Les fiches îlots fonctionnent bien et les 6èmes ont enfin compris le principe. J’ai donc bien fait de revenir sur son fonctionnement avec eux.

Ateliers autonomes ?

J’ai pu me servir de mes ateliers autonomes les jours de grève et cela m’a permis de voir s’ils fonctionnaient bien. J’ai été ravie de constater que c’était le cas et les élèves s’en sont saisis avec plaisir. Il me reste maintenant à les rendre plus réguliers, c’est un point qu’il faut absolument que je développe lors de la prochaine période. Je reviendrai plus tard dans l’article sur les ateliers autonomes car c’est sur une séance comme celle-ci que j’ai été inspectée.

Progression annuelle ?

9782211051729.jpg6ème : J’ai quasiment fini mon chapitre sur le conte de fée avec mes 6èmes. Nous avons attaqué, avant les vacances, la lecture commune d’une pièce de théâtre de Nathalie Papin qui se nomme Mange-moi. Si vous ne la connaissez pas, je vous la conseille vivement. C’est une auteure de littérature jeunesse spécialisée dans le théâtre. Elle a à son actif une dizaine de pièces et c’est vraiment un petit bonheur à lire. Les élèves adorent !

Parmi mes pièces préférées vous trouverez :

Mange-moi
Le pays de rien
Debout

5ème : J’ai fini mon micro-chapitre sur les grands explorateurs et nous avons attaqué Bilbo le Hobbit de J.R.R Tolkien. Les élèves doivent le terminer pendant les vacances de Noël. Je ne vous cache pas que Bilbo est mon doudou et je prends un plaisir fou à travailler avec eux dessus. Je traite le chapitre sous l’angle du Voyage initiatique du héros et du fait que Bilbo n’avait rien d’un héros à l’origine, pour ne pas dire que c’était un anti-héros.

4ème : Nous avons tranquillement attaqué la littérature fantastique. Ils ont commencé l’écriture (en îlot) d’une nouvelle fantastique.

 

Les ceintures de conjugaison ?

Petite nouveauté de la période 2 : les ceintures de conjugaison avec une de mes 5èmes. Cela a été une belle surprise car les élèves s’en sont vraiment emparés même les élèves en difficulté. Je ne pensais pas que ça fonctionnerait aussi bien. Cela a un autre avantage c’est que, de mon côté, l’organisation est vraiment minime. Il me suffit juste de pointer les dates des contrôles et les validations des élèves.

 

Le Cold Winter Challenge en classe ?

20191125_121514.jpg

Même chose, autre nouveauté de la période 2, un challenge de lecture en classe et la possibilité d’emprunter des livres dans ma bibliothèque de classe. J’ai été agréablement surprise car les élèves m’ont emprunté des livres et ils semblaient ravis de découvrir des ouvrages qu’ils ne connaissaient pas. Il ne s’agissait pas nécessairement de grands classiques mais de la littérature de jeunesse. L’idée générale est avant tout de les faire lire et les inciter à découvrir de nouvelles choses.

 

 

Mon entretien de carrière ?

Il s’est globalement bien passé même si la grève du 17 décembre ne m’a pas du tout aidé. En effet, il m’a fallu prévoir un plan B car je me suis retrouvée avec 7 élèves au lieu de 27. Dès lors, la séance de grammaire que j’avais prévue était totalement inenvisageable. Et ce d’autant plus qu’il s’agissait d’une classe de 5ème particulièrement faible. Je ne me voyais reprendre deux fois la leçon, deux jours différents.

Qu’ai-je donc fait alors ? J’ai donc préféré utiliser ce qui me semblait le plus logique : les ateliers autonomes.

5 premières minutes : phrase du jour.

Bilan de la ceinture de conjugaison passée la veille.

Ateliers autonomes : J’ai pris la peine de réexpliquer le fonctionnement aux élèves. Ils devaient faire trois ateliers dans l’heure en disposant de 10 minutes environ par atelier. A la fin de chaque atelier, ils devaient compléter une fiche afin de faire le point sur ce qu’ils avaient réussi ou non.

L’inspectrice qui est venue était la même personne qui m’a titularisée six ans auparavant. Elle a été ravie de mon évolution et de tous ces éléments que je pioche dans le premier degré. Elle m’a dit que j’avais finalement fait un beau cheminement et que mes élèves avaient l’air de se sentir bien et en confiance dans ma classe. Toute la partie étude de la langue lui semblait très satisfaisante.

Mon seul point noir, et j’en ai tout à fait conscience, concernait la lecture analytique. En effet, je suis encore trop dans la compréhension. Il faudrait que j’aille davantage vers l’interprétation notamment avec mes 4èmes que je dois préparer à la 3ème. J’envisage déjà d’aller observer mes collègues mais aussi de prendre des formations l’année prochaine.

L’inspectrice m’a expliqué que j’étais encore jeune et en début de carrière, qu’il fallait que j’en profite pour continuer de me former. Elle n’exclut pas l’idée de me laisser être tutrice à long terme, mais pour le moment, je dois d’abord me former et ensuite accepter de prendre des 3èmes…ma bête noire.  Donc effectivement, c’est vraiment un objectif à long terme car les 3èmes ne sont vraiment pas mon niveau de prédilection.

En tout cas, c’est une bonne chose de faite, je sens bien plus légère et j’attaque l’année 2020 en ayant un peu plus confiance en moi.

 

Challenge·Chroniques - livres

Cold Winter Challenge – Les gardiens des Cités Perdues, Shannon Messenger

Encore un livre lu dans un temps record ! Il rentre dans la catégorie « Flocons magiques » du Cold Winter Challenge.

78677625_432838567592061_3570179289783468032_n.jpg

 

Résumé : Vous rêvez de visiter l’Atlantide ou la mythique cité de Shangri-la ? Suivez le guide !

Sophie sait qu’elle n’est pas comme tout le monde : depuis toujours, elle entend les pensées des gens autour d’elle. Un matin, un étrange garçon l’aborde et lui apprend qu’elle n’est pas humaine. Elle doit rejoindre l’univers qu’elle a quitté douze ans plus tôt.
De retour parmi les siens, une question l’obsède : pourquoi l’a-t-on cachée si longtemps dans le monde des humains ?

Avis :  Cela fait quelques temps que j’entendais beaucoup parler de cette saga sans vraiment m’en préoccuper. Et, en passant à la Fnac mardi, je me suis dit qu’après tout, je ne perdais rien à essayer. Après, je ne vous cache pas que j’ai été très inquiète quand j’ai perçu un certain nombre de similitudes avec Harry Potter, notamment pour l’école dans laquelle le personnage principal rentre. Une fois cette inquiétude laissée de côté, on se laisse assez rapidement prendre par le rythme de l’histoire. Le personnage de Sophie est très attachant car elle représente celles et ceux qui ne parviennent jamais vraiment à trouver leur place. Par bien des aspects, elle trouvera écho chez un public plus jeune et en quête d’identité. Sa soif de savoir, de connaître la vérité, la poussera vers de grands dangers, mais c’est après tout ce que l’on apprécie chez un personnage de roman comme celui-ci, non?

A la manière Des secrets de l’immortel Nicolas Flamel de Michael Scott que j’avais commencé voilà des années, ce roman détricote ce que l’on pense savoir sur les légendes et les mythes qui font aujourd’hui partie de notre culture commune pour les intégrer dans ce nouveau monde et en donner un autre sens, une toute autre ampleur. C’est tout un monde imaginaire qui s’ouvre à nous et que nous apprenons à apprivoiser au fil des pages, à l’image de Sophie.

J’ai vraiment passé un agréable moment de lecture au contact de tous ces personnages hauts en couleur et je vous le conseille vivement. Ce roman trouvera sa place dès lundi dans ma salle de classe et, de mon côté, je vais aller me procurer rapidement le tome 2.

 

L’avez-vous lu ? L’avez-vous aimé ?

 

 

Challenge·Chroniques - livres

Cold Winter Challenge – Quelqu’un m’attend derrière la neige, Timothée de Fombelle & Je te ferai aimer Noël de Caro M. Leene

Mon premier livre du Cold Winter Challenge a été très rapide à lire et il a été bien agréable. Il s’agissait de Quelqu’un m’attend derrière la neige de Timothée de Fombelle et illustré par Thomas Campi.

DSC01339.JPG

Résumé : C’est la nuit de Noël.Un livreur de gelati désenchanté file dans son petit camion jaune entre l’Italie et l’Angleterre. Une hirondelle venue d’Afrique s’entête à voler vers le Nord dans le froid de l’hiver. Invisible, un troisième personnage avance dans la même direction à travers la neige. Il joue sa vie en secret.

Avis : Cette fois-ci, ce n’est pas pour un roman mais pour un album que nous retrouvons Timothée de Fombelle. Il s’agit d’un conte de Noël contemporain où trois destinées se rencontrent.

Je ne vais pas proposer un avis très long car l’ouvrage ne fait que quelques pages. J’ai toutefois beaucoup apprécié cet album. Les illustrations étaient superbes et nous plongeaient dans ce conte où, exceptionnellement la temporalité et les personnages sont loin d’être imprécis. Timothée de Fombelle a l’art et la manière de traiter des sujets de société en laissant à chacun la possibilité d’en tirer ses propres conclusions. Cet ouvrage s’adresse tout aussi bien à des enfants qu’à des adultes. J’ai peiné à retenir une petite larme, je l’avoue.


Et voici mon deuxième ouvrage du Cold Winter Challenge, dévoré en deux jours à peine. Il s’agit d’une romance de Noël écrite par Caro M. Leene, Je te ferai aimer Noël.

DSC01329.JPGRésumé : Noël. Pour certains, c’est l’enfer des dîners de famille, pour d’autres le casse-tête des idées de cadeaux… mais, pour moi, c’est tout simplement la meilleure période de l’année et ma fête préférée. Et, quand le patriarche de la famille Sullivan a proposé de m’embaucher pour recréer l’esprit de Noël dans son foyer et l’initier à toutes les traditions incontournables, je n’ai pas hésité une seconde. Sauf qu’il n’a pas précisé que Josh, son fils trentenaire et râleur hors pair, faisait une crise d’urticaire à la vue de la moindre guirlande et qu’il n’était en aucun cas disposé à me faciliter la tâche. La mission s’annonce donc un peu plus compliquée que prévu. Mais à Noël tous les miracles sont possibles, non  ?

 

Avis : Certes, les romances de Noël se ressemblent toutes, je le sais bien. Mais que voulez-vous, c’est mon péché mignon lors des fêtes de Noël. En temps normal, je ne lis jamais de romances. Mais allez savoir, à Noël, je me laisse emporter par la magie de cette période. J’ai passé un très bon moment de lecture. La preuve, j’ai eu bien du mal à le lâcher. Bien sûr, les personnes sont assez stéréotypées et on est parfaitement dans le roman feel good et cliché. Pour autant, cela ne m’a pas empêchée de m’attacher au personnage d’Andie que j’ai trouvé vraiment adorable avec son caractère bien trempée. Elle n’hésite pas à tenir tête à Josh Sullivan qui a un caractère particulièrement antipathique.

J’ai quitté cette petite romance de Noël avec un sourire aux lèvres. Je vous le conseille 😉

 

Bon et bien, cela fait déjà deux livres sur onze. Je ne suis pas mal en réalité !

Le premier rentrait dans la catégorie Flocons Magiques et le second dans La Magie de Noël.

Challenge

PAL Cold Winter Challenge

cold-winter-challenge.jpg

Bon, d’accord, je suis un peu en retard mais mieux vaut tard que jamais ! Me voici de retour pour ma PAL (pile à lire) du Cold Winter Challenge de cette année. Je vous rappelle que ce challenge est mis en place par Margaud Liseuse sur son blog mais aussi sur sa chaîne Youtube. Vous trouverez la vidéo ici .

Les catégories de cette année sont les mêmes que celles de l’année dernière. Si cela vous intéresse pour vos élèves, je vous invite à cliquer ici car je l’ai mis en place dans ma salle de classe et mes sixièmes ont bien adhéré !

CWC 2.jpg

Que vais-je donc lire du 1er Décembre au 31 janvier ?

Ce n’est pas moins de dix livres que j’ai ajoutés à ma PAL du Cold Winter Challenge. Je ne sais pas si j’aurais un rythme aussi soutenu que lors du Pumpkin toutefois, on peut toujours essayer.

  1. La magie de Noël 

9782280420235.jpg    71Q1q7pcGhL.jpg   51tjd-Q7VgL._SX311_BO1,204,203,200_.jpg

2. Flocons magiques

 

CVT_Deracinee_1858.jpg 9782075093668-475x500-1.jpg 51cUmj9axAL._SX330_BO1,204,203,200_.jpg CVT_Charlie-et-la-Chocolaterie_7023.jpg

51Ccoy-hw8L._SX210_.jpg   51X5VV095OL._SX315_BO1,204,203,200_.jpg

3. Stalactites ensanglantées

 

71JlfxW228L.jpg

 

Cette année, la deuxième catégorie est la plus remplie et, encore une fois, j’ai délaissé Marcher dans la Neige. Peut-être trouverais-je par la suite un livre qui suscite mon intérêt mais ce n’est pas le cas pour le moment !

Et votre PAL alors ? A quoi ressemble-t-elle ?

 

Challenge·Chroniques - livres

Bilan Pumpkin Autumn Challenge et Les étanges soeurs, Serena Valentino

Et oui, il fallait bien que le Pumpkin Autumn Challenge se termine un jour. Cette année encore, ça a été un vrai plaisir de créer ma Pile à Lire et de la moduler tout au long du challenge selon mes envies du moment.

J’ai tout de même lu 15 livres qui appartenaient à des genres divers et variés. Ça allait du roman autobiographique, au roman de fantasy en passant par le genre policier. Bref, un ensemble somme toute très hétéroclite mais justement des intéressants.

Vous noterez le retour en force de la saga Harry Potter qui a été un vrai doudou pour moi lors de mes journées à rallonge. J’ai adoré me replonger dans cette saga si belle et bien ficelée.

Voici sans plus attendre la liste des ouvrages dévorés lors de ce challenge :

  1. L’histoire sans fin, Michael Ende
  2. Qui es-tu Alaska ?, John Green
  3. Journal d’un amour perdu, Eric-Emmanuel Schmitt
  4. Soif, Amélie Nothomb
  5. N’écoute que moi, Serena Valentino
  6. Aristote et Santé découvrent les secrets de l’univers, Benjamin Alire Saenz
  7. Le saut de l’ange, Lisa Gardner
  8. Matilda, Roald Dahl
  9. L’enchanteur, Barjavel
  10. The wicked deep, Shea Ernshaw
  11. Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban, J.K Rowling
  12. Harry Potter et la coupe de feu, J.K Rowling
  13. Harry Potter et l’ordre du Phénix, J.K Rowling
  14. Harry Potter et le prince de sang mêlé, J.K Rowling
  15. Les étranges soeurs, Serena Valentino

Bon, et si on décernait des prix ?

Prix du roman doudou qui m’a fait du bien : Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban, J.K Rowling

Prix du texte le plus touchant : Journal d’un amour perdu, Eric-Emmanuel Schmitt

Prix de la plus belle surprise : L’enchanteur de Barjavel, même si j’avoue volontiers avoir fait de superbes rencontres littéraires lors de ce Pumpkin Autumn Challenge.

Je ne prévois pas de lire autant de livres pour le Cold Winter Challenge mais je suis contente d’avoir déjà explosé mon record de livres lus par rapport à l’année passée.

Les étranges soeurs, Serena Valentino

 

81DSEpVjk1L.jpg

Résumé : De la Méchante Reine à la Bête, en passant par Ursula, Maléfique ou encore mère Gothel – elles sont toutes des légendes du mal. Mais il n’en a pas toujours été ainsi… Car on ne naît pas méchant, on le devient.

Au fil du temps, trois étranges soeurs ont progressivement étendu leur influence, transformant des innocents en monstres pour écrire le destin des plus grands méchants jamais connus. Elles s’appellent Lucinda, Ruby et Martha, et elles incarnent le chaos.

Mais aujourd’hui, tous ceux à qui elles ont fait du mal à travers le royaume réclament justice. Et quand la véritié éclatera, rien ne sera plus jamais pareil…

Voici l’histoire de celles qui tiraient les fils du destin.

Mon avis : Il s’agit du dernier tome en date de la série de Serena Valentino. J’attendais ce livre depuis des mois avec une impatience non dissimulée.  Malheureusement, je crois que mon impatience était bien trop forte tout comme mes attentes et je ne vous cache pas que j’ai été assez déçue. N’écoute que moi  du même auteure m’avait fait forte impression et l’histoire des étranges soeurs devenait de plus en plus mystérieuse et attirante.

Je n’ai pas été déçue par l’histoire d’ailleurs. Les révélations faites sur ces personnages étaient passionnantes et j’ai vraiment trouvé que tout était bien ficelé. L’intrigue était cohérente et vraiment intéressante. Ce qui m’a  déplu venait plutôt du style de l’auteure et de ses choix de narration. Il y avait beaucoup, pour ne pas dire trop, de dialogues et bien peu de narration à proprement parlé. J’ai vraiment eu la sensation de lire une succession de dialogues tout au long du roman comme si le cadre passait au second plan. Or, c’est ce même cadre, cette reprise de l’univers de Disney qui m’a attirée dès le début. Quel dommage !

J’espère que ma prochaine lecture ne me laissera pas un goût de déception comme cela a été le cas pour celle-ci.

Collège

(pédagogie – collège) Ceintures de conjugaison

Je reviens vers vous pour un article concernant encore une fois le collège. En ce moment, je suis sur plusieurs fronts à la fois et autant vous dire que mon inspection prévue le 17 décembre n’aide absolument pas.

Bref, je vous fais cet article aujourd’hui car, depuis le début de l’année, je m’arrache les cheveux avec mes élèves de 5ème qui ne maîtrisent absolument pas la conjugaison. Un élève m’a même dit :  » Oh Madame, pour moi, passé, présent et futur, c’est exactement la même chose. ». Et je ne vous parle pas des notes obtenues en contrôle de conjugaison.

Il fallait donc que je trouve une solution pour rebooster un peu tout le monde (et moi avec) et je me suis encore penchée vers le savoir faire des enseignants de primaire qui proposent ce que l’on nomme les « Ceintures de conjugaison » en primaire.

Le principe est assez simple : j’ai attribué à chaque ceinture un ou deux temps de conjugaison que mes élèves devront maîtriser. (voir exemple ci-dessous)

Capture d’écran 2019-11-27 à 14.09.14.png

J’ai mis l’imparfait en tant que première ceinture car c’est un temps relativement simple pour les élèves. Par ailleurs, j’en avais besoin dans le cadre du héros à travers les âges. Le passé simple n’arrive que bien plus tard car il s’agit vraiment de leur bête noire.

Bien sûr, le document peut s’adapter selon le niveau des élèves ou tout simplement celui de la classe. Ici, je suis partie sur un référentiel de 5ème.

RESSOURCES :

Ceintures de conjugaison – 5ème (document explicatif format docX)
Ceintures de conjugaison – 5ème (document explicatif format PDF)

Ceinture de conjugaison vierge (document suivi des élèves en docX)
Ceinture de conjugaison vierge (document suivi des élèves en PDF)

les 40 verbes les plus fréquents en Français (liste en docX)
les 40 verbes les plus fréquents en Français (liste en PDF)

Comment cela fonctionne-t-il ?

Tous les élèves de la classe commenceront à la même couleur de ceinture, c’est-à-dire la ceinture blanche.

Chaque semaine, le lundi (comme je les ai deux heures) ils auront un test de 15 minutes. Ils devront réussir le test deux semaines de suite en ayant plus de 7/10 à votre test pour pouvoir passer à la ceinture suivante.

On peut tout à fait envisager l’idée qu’un élève souhaite faire une pause ou ne se sente pas prêt pour la ceinture suivante et préfère reste sur une même ceinture quelques semaines de plus.

Ils pourront être interrogés sur cinq verbes de la fiche « Les 40 verbes les plus fréquents en Français ». Les verbes non sus, devront être recopiés une fois sur une feuille à part pour la semaine suivante.

Cela n’implique donc pas une masse de travail effrayante me concernant car tous les élèves auront les mêmes verbes. Ils m’indiqueront sur leur feuille la ceinture qu’ils passent et je corrigerai en fonction.

Un outil utile ?

Après avoir discuté avec une de mes collègues qui était auparavant professeure des écoles, j’ai eu l’idée de mettre en place un carnet de conjugaison. Ce carnet est l’assemblage de cinq copies doubles agrafées (ou ficelées) ensemble.

Ce petit carnet restera toujours dans le cahier de mes élèves et, régulièrement, nous y ajouterons des leçons de conjugaison. La première ceinture correspondant à l’imparfait, nous avons dernièrement mis dans ce carnet de conjugaison une leçon sur l’imparfait. La première leçon a été faite par mes soins. Les suivantes seront faites ensemble en classe.

Ce carnet sera à la fois un outil de révision mais aussi un outil lors des travaux écrits. J’ai même conseillé à mes 5èmes de garder ce carnet pour l’année prochaine car, après tout, il pourra leur servir de nouveau.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les limites et les questionnements

Étant donné que je tâtonne beaucoup sans trop avoir de visibilité à long terme, je me rends bien compte que ce système peut avoir ses limites.

  • La gestion du temps : Il faut être un peu organisé pour prévoir ce genre de système. Il faut avoir un fichier élève sur lequel on reporte les dates des réussites.
  • 40 verbes, n’est-ce pas trop ? J’étais partie sur 100 au début avant d’avoir des retours sur Instagram me disant que 100 semblait inaccessible. Je me suis donc dirigée vers 40 en me servant sur site d’Ortholud qui proposait une première liste.
  • Comment gérer les leçons de conjugaison alors que les élèves, vraisemblablement, n’avanceront pas au même rythme ? Il s’agit de mon plus gros souci à l’heure actuelle. Je pense partir du principe simple que les leçons seront faites au fur et à mesure avec les élèves. Ils bénéficieront tous des exercices d’application. Toutefois, l’évaluation, elle, ne se fera tout simplement pas à la même vitesse.

 

Alors ? Le système vous tente-t-il ?